Les gueules cassées : victimes sans visage d’une guerre mécanisée

Gueule cassée CISA1146 © Medic@ 

Le visage est exposé, menacé, comme nous invitant à un acte d…

 

Gueule casséeGueule cassée CISA1146 © Medic@

Le visage est exposé, menacé, comme nous invitant à un acte de violence. En même temps, le visage est ce qui nous interdit de tuer. Emmanuel Levinas

Notre visage est le reflet de notre humanité, tentons d’imaginer ne serait- ce que l’espace d’un instant ce que nous serions sans lui. Un calvaire inconcevable ? Continuer la lecture de « Les gueules cassées : victimes sans visage d’une guerre mécanisée »

Les avocats libanais face à l’État : contestation, collusion, coopération ?

Le Département des Études contemporaines (DEC) de l’Ifpo a lancé en 2012 un séminaire intitulé « Li…

 

Le Département des Études contemporaines (DEC) de l’Ifpo a lancé en 2012 un séminaire intitulé « Liban : quel État pour quels citoyens ? ». Rompant avec le discours récurrent et stérile sur l’exception libanaise dans ses multiples versions (« îlot démocratique », « démocratie consensuelle », « État mercenaire », « État confessionnel », etc.), le parti scientifique de ce séminaire est de prendre au sérieux le phénomène étatique au Liban, en analysant de manière empirique les mécanismes de production des politiques publiques, leurs modes de diffusion dans les différents secteurs de la société (armée, justice, éducation, santé, logement…) et, en retour, les mobilisations citoyennes qu’ils suscitent.
La séance du 3 avril 2014 était consacrée au thème : « Les avocats libanais face à l’État : contestation, collusion, coopération ? », avec la participation de Melhem Khalaf (avocat, membre de la commission de l’ONU contre la discrimination raciale), Carlos Daoud (avocat, membre du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme), Ghida Frangieh (avocate, animatrice de l’ONG Legal Agenda) et Samer Ghamroun (doctorant à l’Institut des sciences sociales du politique à l’École normale supérieur de Cachan).

Continuer la lecture de « Les avocats libanais face à l’État : contestation, collusion, coopération ? »

Les enjeux énergétiques au coeur de la (post-)révolution en Tunisie

éoliennes de la STEG dans le village d’El Alia près de Bizerte
Le débat sur la stratégie énerg…

 

éoliennes de la STEG dans le village d'El Alia près de Bizerteéoliennes de la STEG dans le village d’El Alia près de Bizerte

Le débat sur la stratégie énergétique tunisienne, que j’évoquais ici, est toujours ouvert. Le projet de loi visant à promouvoir les énergies renouvelables est actuellement en discussion. Il fait l’objet d’une vive opposition du syndicat des travailleurs du secteur électrique, qui représente essentiellement les employés de la Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz, la société publique gérant l’essentiel du secteur (production, transport, distribution). Leur crainte principale est la privatisation de leur entreprise, qui n’est pas à l’ordre du jour malgré quelques alertes récentes (voir ce billet). Mais ils voient la libéralisation du secteur et l’encouragement aux renouvelables comme une menace pour l’intégrité de leur entreprise et le premier pas d’un démantèlement plus large du secteur. Continuer la lecture de « Les enjeux énergétiques au coeur de la (post-)révolution en Tunisie »

De quoi l’indépendance énergétique est-elle le nom ? Courte réflexion géographique.

 
« Sortir du nucléaire, c’est signer la fin immédiate de notre indépendance énergétique. »
François…

 

 

« Sortir du nucléaire, c’est signer la fin immédiate de notre indépendance énergétique. »

Françoise Grossetête, députée européenne UMP, 16 novembre 2011

« Le nucléaire permet d’assurer notre priorité stratégique : l’indépendance énergétique »

Christian Bataille, député PS, 15 février 2012

Continuer la lecture de « De quoi l’indépendance énergétique est-elle le nom ? Courte réflexion géographique. »

Pourquoi le “printemps” pouvait-il être arabe ? : vers une anthropologie du numérique dans la “région arabophone”

Le fait a fini par être accepté : le « numérique » est une donnée dont il faut tenir compte si l…

 

saoudievendetta

Le fait a fini par être accepté : le « numérique » est une donnée dont il faut tenir compte si l’on veut penser les mutations dont témoigne l’histoire actuelle du « monde arabe ». Mais toutes les idées reçues n’ont pas disparu pour autant. Beaucoup pensent ainsi que l’internet arabe est plus ou moins apparu avec les soulèvements populaires de l’année 2011. C’est une erreur bien entendu1. Ou bien encore, qu’il s’agit exclusivement d’un « phénomène forcément positif », au sens où il permettrait aux catégories les plus « avancées », les plus « ouvertes » des populations concernées, selon un scénario de rêve qui aurait pour titre « Le printemps arabe », d’accéder aux commandes politiques en éradiquant au passage les manifestations, plus ou moins majoritaires pourtant, d’un revival musulman susceptible d’inquiétantes radicalisations. Continuer la lecture de « Pourquoi le “printemps” pouvait-il être arabe ? : vers une anthropologie du numérique dans la “région arabophone” »

Guerre moderne : quelle place pour le chirurgien-dentiste ?

Le phénomène des Gueules Cassées est un des maux les plus tragiques de cette guerre moderne et nous …

 

Le phénomène des Gueules Cassées est un des maux les plus tragiques de cette guerre moderne et nous aurions pu facilement imaginer toute l’importance du rôle et de la place du chirurgien dentiste dans ce phénomène sanitaire inégalé. Or, s’il est indéniable que ces problèmes sanitaires, inhérents aux conflits armés d’un genre nouveau, aient engendré des progrès médicaux considérables, et plus particulièrement en termes de chirurgie maxillo-faciale, l’intégration des chirurgiens-dentistes dans les corps médicaux armés et la reconnaissance de leur valeur résulte d’une lutte de plusieurs années entre des hommes d’exception, odontologistes, stomatologues et chirurgiens et une vieille mentalité militaire selon laquelle le soin des soldats est une perte de temps. Continuer la lecture de « Guerre moderne : quelle place pour le chirurgien-dentiste ? »

Concevoir un accès aux instruments de recherche archivistiques: le cas de la FMSH

Dans l’histoire d’un service d’archives, la mise en ligne des instruments de recherche qu’il produit…

Dans l’histoire d’un service d’archives, la mise en ligne des instruments de recherche qu’il produit constitue une étape majeure voire symbolique, l’archiviste livrant aux internautes le fruit de son travail de collecte, de classement et de description des fonds dont il assure la gestion. En effet, le rôle de l’archiviste est avant tout de porter l’existence de sources primaires à la connaissance des publics. Pour le pôle archives de la FMSH, l’année 2013 fut notamment marquée par la conception ainsi que la mise en […]

Ce que la mise en ligne fait aux archives : à propos d’un MOOC

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives est le premier cours en ligne ouvert à …

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives est le premier cours en ligne ouvert à tous (MOOC) historien diffusé sur la plateforme France Université Numérique (FUN). Il a été mis en place par une équipe de chercheurs de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, en partenariat avec la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine.

Appel au vote utile à la veille du scrutin : “Votez et basta. Vous nous prenez pour des akbil ou quoi ?”

Le 16 mars dernier a commencé à se répandre sur Twitter – décidément – un slogan rapidement transfor…

 

Le 16 mars dernier a commencé à se répandre sur Twitter – décidément – un slogan rapidement transformé en hashtag, #tatavayapmabasgec (Tatava yapma, bas geç [Pas de bla-bla, vote et basta])1 ou simplement #basgec. Ces tweets sont souvent accompagnés de “caps”2, ces images de personnages célèbres, de scènes issues de film, d’éléments de culture populaire, etc. accompagnées d’une légende humoristique.
Dans ce cas précis,  les images produites incitent au vote utile, c’est-à-dire à donner sa voix au candidat qui a selon les intentions de vote mesurées, des chances de l’emporter sur l’AKP. Pour Ankara et Istanbul, les candidats sont nommément cités, tandis que pour le reste du pays circulent des cartes des circonscriptions accompagnées d’une liste du parti à soutenir. Continuer la lecture de « Appel au vote utile à la veille du scrutin : “Votez et basta. Vous nous prenez pour des akbil ou quoi ?” »

1945-1966 : La bombe nucléaire suédoise avortée

Passée inaperçue dans la presse française, la Suède connaît depuis quelques mois un profond débat s…

 

Passée inaperçue dans la presse française, la Suède connaît depuis quelques mois un profond débat sur son architecture de défense. Adhésion à l’OTAN, augmentation du budget de l’armée, alliances bilatérales, entente militaire avec ses partenaires nordiques, tous ces thèmes, ravivés par la crise en Crimée, seront au cœur des prochaines élections générales en septembre 2014. Toute proportion gardée, cette introspective suédoise est l’occasion de revenir sur un autre débat militaire qui anima le pays : l’acquisition d’un arsenal atomique. Continuer la lecture de « 1945-1966 : La bombe nucléaire suédoise avortée »