Concevoir un accès aux instruments de recherche archivistiques: le cas de la FMSH

Dans l’histoire d’un service d’archives, la mise en ligne des instruments de recherche qu’il produit…

Dans l’histoire d’un service d’archives, la mise en ligne des instruments de recherche qu’il produit constitue une étape majeure voire symbolique, l’archiviste livrant aux internautes le fruit de son travail de collecte, de classement et de description des fonds dont il assure la gestion. En effet, le rôle de l’archiviste est avant tout de porter l’existence de sources primaires à la connaissance des publics. Pour le pôle archives de la FMSH, l’année 2013 fut notamment marquée par la conception ainsi que la mise en […]

Julien Pomart

Responsable des Archives de la FMSH

More Posts - Twitter

Ce que la mise en ligne fait aux archives : à propos d’un MOOC

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives est le premier cours en ligne ouvert à …

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives est le premier cours en ligne ouvert à tous (MOOC) historien diffusé sur la plateforme France Université Numérique (FUN). Il a été mis en place par une équipe de chercheurs de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, en partenariat avec la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine.

Rémy Besson

Postdoctorant au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), Rémy Besson a soutenu un doctorat en histoire à l’EHESS (Paris), portant sur la mise en récit du film Shoah de Claude Lanzmann (C. Delage dir.). Il a été postdoctorant au Centre de Recherches Intermédiales sur les arts, lettres et techniques (CRIalt, Montréal, 2012-14) où il a assuré la coordination scientifique du projet international Archiver à l’époque du numérique, puis au LLA-CREATIS (Université de Toulouse II, 2014-15) où il a poursuivi ses travaux sur l’intermédialité. Il est actuellement chercheur associé au CRIalt. La liste de ses publications est accessible en ligne : http://remybesson.blogspot.ca/

More Posts - Website

Le patrimoine immatériel, quels enjeux pour les musées ?

Article paru dans la Lettre de l’ICOM -Lettre du Comité national français, ICOM-France, n° 29, avril…

Article paru dans la Lettre de l’ICOM -Lettre du Comité national français, ICOM-France, n° 29, avril-octobre 2005. Le thème de patrimoine immatériel rassemble un réseau de problématiques parallèles et complémentaires. L’ensemble des professionnels du patrimoine reconnait la portée de son investissement tant les apports de son exploration sont tentaculaires. Plus qu’un cadre de réflexion, le patrimoine immatériel marque une conjoncture favorable à l’adoption d’une compréhension du concept de patrimoine, non pas nouvelle, mais en quête de pérennité. Par un déplacement du regard, il interpelle notre esprit et bouscule nos présupposés acquis sur les caractéristiques fondamentales de ce phénomène culturel. D’une certaine manière, la redécouverte de sa signification réaffirme l’existence d’une relation fusionnelle entre le musée et le fait patrimonial et permet de cerner globalement les enjeux du patrimoine immatériel pour ses acteurs. Depuis quelques années, les milieux concernés connaissent les prémices d’un mouvement réactionnel contre l’exclusivité accordée aux « biens meubles et immeubles » dans le processus patrimonial. Par cette limitation, les acteurs du patrimoine ont occulté des pans entiers du réel. Les débats actuels souhaitent étendre son application à l’ensemble des manifestations du réel exprimées en matière et perceptible par les cinq sens : goût, ouïe, vue, odorat, toucher. Par conséquent, […]