“Deux langues sont aussi semblables que deux visages et diffèrent tout autant l’une de l’autre”. Georges-Arthur Goldschmidt et l’esprit des langues

Les prochains billets seront consacrés à la pensée de la traduction, et plus généralement à la pensé…

Les prochains billets seront consacrés à la pensée de la traduction, et plus généralement à la pensée de la langue – des langues – chez Georges-Arthur Goldschmidt. Ancien professeur d’allemand, puis traducteur (il l’est devenu relativement tard) entre autres de Nietzsche, Kafka, Handke, écrivain, Goldschmidt est réellement bilingue. Son autobiographie, La Traversée des fleuves[1], en expose les raisons, de même que ses essais sur la langue et sur la traduction dans lesquels il revient volontiers sur la construction de sa personnalité et de son […]