L’enseignante enseignée. Réflexions en marge des cours de commentaire de traduction.

Au moment où je corrige mon premier (très gros) paquet de copies de commentaires de traduction, je c…

Au moment où je corrige mon premier (très gros) paquet de copies de commentaires de traduction, je commence à prendre la mesure de ce qu’apporte l’enseignement du commentaire de traduction au développement de la réflexion que je tente de construire sur l’hétérogénéité des langues et sur la théorie du langage en général. Je ne peux pas dire qu’en prenant en charge cette année des cours de commentaire de traduction, j’aie été en terrain inconnu : quatre ans à préparer une thèse construisant l’histoire de la […]

“Deux langues sont aussi semblables que deux visages et diffèrent tout autant l’une de l’autre”. Georges-Arthur Goldschmidt et l’esprit des langues

Les prochains billets seront consacrés à la pensée de la traduction, et plus généralement à la pensé…

Les prochains billets seront consacrés à la pensée de la traduction, et plus généralement à la pensée de la langue – des langues – chez Georges-Arthur Goldschmidt. Ancien professeur d’allemand, puis traducteur (il l’est devenu relativement tard) entre autres de Nietzsche, Kafka, Handke, écrivain, Goldschmidt est réellement bilingue. Son autobiographie, La Traversée des fleuves[1], en expose les raisons, de même que ses essais sur la langue et sur la traduction dans lesquels il revient volontiers sur la construction de sa personnalité et de son […]